Le 9 avril 2013 par TechTic&Co
Carton plein pour nos cafés des sciences !

Carton plein ? C’était bien le moins pour un Café traitant des déchets… De l’or dans nos déchets ? telle était la question.

Jeunes et moins jeunes étaient venus en nombre pour savoir si nos déchets valent réellement de l’or. Et tous, selon cette formule dûment éprouvée et réellement appréciée ont posé des tonnes (non pas de déchets) de questions.

Impossible de résumer quasi deux heures de débats.

Mais un grand merci à nos trois intervenants.

Patrice Bourson, iconoclaste physicien chercheur de l’Université de Lorraine, qui lancerait bien un programme de recherche sur la récupération d’urée dans une exploitation agricole ou nos stations d’épuration. A 15€ le kilo, l’urée est indispensable à la fabrication de nombreux produits chimiques et… cosmétiques !

Franck Maillet, directeur commercial chez Barisien. « Oui, la valorisation des déchets rapporte de l’argent. Mais non, il ne faut pas s’attendre à la baisse de nos factures. Venez visiter nos installations, a-t-il suggéré, et vous comprendrez l’argent investi en amont et en aval pour la valorisation. »

Eric Meux, Dr en chimie, chercheur à l’Université de Lorraine, spécialisé dans la récupération et valorisation des métaux. Zinc, plomb, nickel, cobalt, tungstène… n’ont plus de secrets pour lui. Une somme de savoir et de réalisme impressionnant. Car il ne s’agit pas de pouvoir récupérer un métal pour le valoriser. Il faut aussi que la filière soit économiquement viable…

Sur votre agenda

Les Cafés des sciences, c’est toute l’année. TechTic & Co les organise en partenariat un mois sur deux avec la Coordination nord-mosellane de la Fête de la science.

Prochaines dates :

• Jeudi 11 avril : Terres sans chimie ? (lire ici)

• Jeudi 13 juin, 18h30-20h, bar Le Beverly’s, place du marché à Thionville : « NANO ET NOUVEAUX MATERIAUX : AVANTAGES OU RISQUES ? »

François Xavier Royer et Jean-Jacques Gaumet, deux professeurs-chercheurs, ont travaillé nombreuses années sur l’infiniment petit de la matière et pourront répondre à toutes les questions – polémique admise – sur ce sujet ultra-sensible. 

La Coordination nord-mosellane de la Fête de la science propose , toujours au Beverly’s, place du marché à Thionville :

• Jeudi 16 mai 18 h 30 : « l’air que nous respirons, un cocktail à risques ? »

• Jeudi 27 juin 18 h 30 : « additifs alimentaires : plaisirs du goût ou dangers pour la santé ? »