Le 14 février 2017 par TechTic&Co
Technobot, toujours plus fort

Cinq éditions et toujours cette même montée en puissance. Technobot, le concours de robotique pour collégiens et lycéens s’étend désormais à l’ensemble de l’académie Metz-Nancy.

Qu’il semble loin le temps des deux professeurs de technologie qui avait imaginé, par défi, un concours de robotique pour leurs élèves. Depuis, les deux professeurs, Olivier La Nève et François Heckel, n’ont jamais quitté le bateau Technobot. Au contraire, chaque année, avec le comité de pilotage et l’association porteuse du projet, TechTic & Co, le concours ne cesse de monter en puissance. Cette année, c’est même une nouvelle formule qui va être rodée. A la demande du rectorat et sa déléguée académique aux enseignements techniques, Anne-Marie Messe, le concours s’étend à l’ensemble de l’académie Nancy-Metz. Un enjeu qui a demandé une implication nouvelle du comité de pilotage, enseignants et dirigeants des établissements concernés.
Car, des Vosges à la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle à la Moselle, département qui conserve le plus grand nombre d’inscrits car berceau du concours, trente collèges et sept lycées sont inscrits. Impossible désormais de réunir tout le monde au gymnase Mermoz de Yutz où se déroule historiquement la finale. Le principe de phases qualificatives a donc été retenu.

Les profs au débriefing avant d’attaquer la phase concrète de Technobot avec leurs élèves. Photo RL.

Sept qualifications avant la finale

Sept zones de qualification regrouperont chacune jusqu’à huit collèges. Les quelque 600 jeunes qualifiés se retrouveront à Yutz pour la finale, le vendredi 9 juin.
Les robots seront fabriqués par les élèves eux-mêmes dans le cadre des cours de technologie. Car, au final, choix des matériaux, pose des capteurs et programmation, correspondent en tout point au programme. Surtout, ce concours leur permet d’apprendre en s’amusant. « Les élèves adorent la phase de construction, confirme Olivier La Nève. Leur robot, ils en parlent, échangent leur bonne pratique. Les élèves viennent vers moi, se renseignent à l’extérieur, parfois auprès de leurs parents. C’est un moment fort pour les classes participantes et l’on voit les gamins s’investir en dehors des heures de cours. » D’où l’implication grandissante des professeurs de technologie de l’académie. Ils étaient près de cinquante, enseignants de technologie et responsables pédagogiques, à signer au collège de Yutz, la charte d’engagement et surtout prendre connaissance des différentes épreuves qui permettront aux élèves de passer de la conception, au prototypage, développement, programmation, montage et réglages de leur robot. Cette démarche d’ingénierie est tutorée par des équipes d’étudiants de l’Enim de Metz. Une liaison bac-4 à bac + 5, en place depuis déjà trois ans et le Conseil Départemental de la Moselle s’est toujours impliqué dans le soutien de la manifestation. Tout comme le Crédit Mutuel, notre sponsor.