Présentation, règlement et contact

Technobot a été créé en juin 2012 ; un concours de robotique pour les collégiens de 3e.
Deux collèges s’affrontaient alors : Jean-Mermoz à Yutz et Jean-Marie Pelt à Hettange-Grande.

Olivier La Nève et François Heckel, les créateurs et coordonnateurs du concours

Olivier La Nève et François Heckel, les créateurs et coordonnateurs du concours

En juin 2017, sixième édition, trente-et-un collèges étaient inscrits, neuf lycées généraux et technologiques, quatre lycées professionnels et onze écoles d’ingénieurs pour son édition dénommée Technobot² et programmé à une date différente. Ces chiffres résument à eux seuls l’engouement suscité par ce concours de robotique imaginé par deux professeurs de technologie du bassin nord-mosellan – les deux collèges initiaux ! -.

Le 9 juin 2017, date de notre dernière édition on comptait :

650 collégiens et lycéens en compétition,
plus de 1500 jeunes concernés
par le concours,
130 robots et 40 bénévoles impliqués.

A fil des ans, le concours n’a cessé de se développer, plébiscité par lesjeunes et les professeurs de technologie fortement impliqués dans l’aventure. S’est mis en place un formidable réseau permettant une répartition des tâches et partage de compétences.
TechTic & Co, porte le projet et un Comité de pilotage composé pour l’essentiel de personnel éducatif de l’Education Nationale gère le concours. Le collège Jean-Mermoz de Yutz, où se déroule la finale du concours, est un partenaire logistique et technologique de poids.
Le Conseil générale de Moselle, pour la partie collèges mosellans, est notre partenaire historique de la première heure. Sans lui, sans son soutien, Technobot n’aurait jamais pu se développer comme il l’a fait. Le Crédit-Mutuel, caisse de Yutz et environs, a rejoint l’aventure il y a trois ans, un appui financier essentiel dans la construction du concours.

En 2016, le Rectorat a demandé au comité de pilotage d’étendre le concours à l’ensemble de l’académie Nancy-Metz. Pour la première fois, dans son édition 2017, Technobot a organisé des phases éliminatoires dans sept collèges et lycées de Lorraine avant la grande finale
à Yutz. Une organisation qui demande encore à être peaufiné mais qui a permis d’étendre les inscriptions et de faire participer un plus grand nombre de jeunes au concours.

L’édition 2018 va s’agrémenter d’une catégorie supplémentaire. Encore une !
A la demande du Conseil général de Moselle, une épreuve franco-allemande va naître. Elle sera disputée le vendredi 25 mai 2018 au Casino de Thionville lors de Technobot² qui challenge différentes écoles d’ingénieurs de Lorraine.
Chaque année, le Comité de pilotage met à jour le règlement des différentes catégories.
Professeurs et représentants d’établissements peuvent adresser leurs questions à l’adresse suivante :
technobot_ac-nancy-metz@list.techtic-co.eu

Nos différents règlements à consulter :

http://www4.ac-nancy-metz.fr/daet/default.htm
http://www4.ac-nancy-metz.fr/Etablissement/MOSELLE/College/clg-mermozyutz/technobot/technobot.htm

Pour tout contact : technobot_ac-nancy-metz@list.techtic-co.eu

Technobot, son but

Le concours s’appuie sur les programmes de 3e en vigueur. Pour autant, il n’a pas pour objectif de se substituer à un programme scolaire. Son but est de :

 Donner du sens à la technologie et aux sciences en général.

 Rendre l’élève acteur de son projet ; développer son autonomie, sa prise de décision, lui donner les moyens de faire, réaliser un projet de A jusqu’à Z en corrigeant les erreurs de parcours.

 Apprendre tout en s’amusant.

 Favoriser les travaux interdisciplinaires au collège ou entre sections au lycée. Depuis trois éditions, professeurs d’arts plastiques et langues vivantes participent au projet avec des épreuves spécifiques à ces matières.

 Permettre des liaisons entre collèges et LGT supports, entre LGT et enseignement supérieur à l’instar des Cordées de la réussite. Programme au sein duquel Technobot aimerait faire partie.

 Faire connaître les filières technologiques, susciter des vocations vers ces filières et, pourquoi pas, les écoles d’ingénieurs.

technobot2015

L’esprit Technobot

Un esprit à la fois d’excellence et ludique. Depuis la première édition, tous les robots présentés en concours ont toujours fonctionné. Les élèves sont très engagés dans leur projet, observent les autres équipes, comparent les robots et les technologies déployées.
On est bien dans un esprit challenge.
Pourtant, il n’y a rien à gagner si ce n’est un trophée et une fantastique reconnaissance.
C’est ça, l’esprit Technobot. Un défi d’élèves entre eux, par robots interposés. Les professeurs, eux, guident et encadrent. Rien de plus.
Lors des inscriptions, les professeurs signent une charte les engageant à ne pas intervenir sur les robots de leurs élèves. Leur rôle doit se limiter à la mise à disposition de solutions techniques et à la gestion du temps. Par ailleurs, cette même charte les contraint à porter assistance à l’établissement voisin en cas de besoin. Si cela n’était pas suffisant, les professeurs référants Technobot se rendent disponibles pour toute assistance.

Technobot

 

IMG_0627 [46876]